La montée des Jonquilles ..... par François

Publié le par tissteam01

La montée des Jonquilles ..... par François

2 semaines après le début de la saison aux Cabornis, voilà la Tissteam01 du coté de Coligny, dans notre département

Pour ce trail de 23 kil, Michel, Bertrand, le prez et moi (François) avons fait le déplacement !

Départ le samedi à 14h, sous une pluie fine et surement avec du brouillard sur le plateau des jonquilles!

Une fois n’est pas coutume, on fait quelques tours du « pâté » de maisons pour s’échauffer !

Bon, on se place dans le sas au milieu des 317 participants des 13 et 23 kil ., enfin plutôt en fin de sas…comme d’hab pour la Team (Michel qui n’est pas en forme reste avec nous du coup !)

On applaudit les bénévoles pour les remercier et GO GO GO … on est parti !!!

On commence par un tour du stade et un tour du village avant de commercer les singles…le prez en profite pour se faire la malle

Bertrand file en douce lui aussi, je reste tranquille avec Michel, le temps que le cardio se stabilise…

1ère descente dans un petit single où les « citadins » commencent à bouchonner !!! Et oui les gars, quand on s’inscrit sur un trail, ben on salit ses jolies chaussures flambant neuves…

Bon petite « grimpette » où je commence à prendre mon rythme et apercevoir au loin la casquette du prez…On arrive sur un bout de route qui nous mène à St Jean d’Etreux et déjà 1er point d’eau, la casquette du prez est juste devant moi, il se retourne et m’aperçoit, du coup on va rester ensemble pendant une bonne dizaine de kil.

On tente en vain de se défaire d’un concurrent qui tousse et râle à chaque foulée… (surement un frangin à notre Lulu !)

L’arrivée sur le plateau se fait par un chemin en sous-bois où le photographe nous attend, comme on est « sport » on reste ensemble pour la photo

La montée des Jonquilles ..... par François

Passage par LE ravito, mais on ne s’arrête pas ! Faut pas déconner, y a que 7,5 kil de fait, en plus on va repasser par là au retour

Le prez donne le rythme sur le single dans le bois qui nous emmène jusqu’au prochain point d’eau vers le 12eme kil ., le chemin s’élargit et comme je me sens bien, j’accélère un peu, je pense que le prez me suis mais finalement je prends un peu d’avance sur lui…En fait il a des crampes…

Après une petite grimpette j’arrive donc au point d’eau, je prends un verre et le voit qui arrive mais il me dit de ne pas l’attendre, comme il faut TOUJOURS écouter les conseils de son prez, ben, je me tire !

On passe par un chemin forestier bien défoncé où il y a pas mal de boue, du coup je m’écarte un peu dans le sous-bois, et je me fais doubler par un type qui lui doit aimer la boue ! Comme ma fierté en prend un coup, je tente de le suivre, j’y arrive sur 1 ou 2 kil. mais pas plus.

Me connaissant je sais qu’il me reste encore un peu de chemin à parcourir et qu’il vaut mieux que j’en garde un peu sous le pied…S’en suit une longue partie en descente sur un grand chemin, j’aperçois au loin une féminine qui m’avait doublé dans une montée, je la garde en mire et finis par revenir sur elle, je passe devant et remonte ensuite sur le ravito, le même que tout à l’heure sur le plateau puisque le parcours fait un 8…

On est au kil. 17, je prends 2 morceaux d’orange et reprends tout de suite mon rythme, une belle descente m’attends dans un chemin, avant de traverser un champ bien casse gueule !

A nouveau un bout de route avant de reprendre un petit chemin (qui sent la noisette !!!dédicace…)

Je sais que maintenant il ne reste plus qu’à descendre jusqu’à la ligne d’arrivée, j’en profite pour doubler 3 ou 4 types, je tente de relancer dès que je peux mais j’entends que je suis suivi et qu’il va être difficile de le contenir…Bon il me double à 200 mètres de la ligne !!!

Je monte les quelques marches d’escaliers et passe la ligne en 2H14, oui je sais pour 23 kil. et 580 D+, j’aurai pu faire mieux

La montée des Jonquilles ..... par François

Moi je trouve que c’est pas mal !!!

Bertrand est là depuis un bon quart d’heure LUI, le prez arrive, après avoir laissé passer une dame devant lui sur la ligne (ah le trail, ça l’a rendu « gentleman !) et Michel arrive un peu plus tard (un jour SANS)

Pour ma part je suis content de cette course, j’ai pu tenir un 10kil/h de moyenne pour 23 bornes, et pour moi c’est déjà pas mal

Une sortie de plus qui je l’espère me servira pour le trail du Nivolet-Revard début mai

Félicitations à mes partenaires du jour, et merci à mon prez ;-)

Publié dans Compte rendus courses

Commenter cet article