Trail du Nivolet Revard 2014

Publié le par tissteam01

Sous titre On part ensemble et on ....et merde !!!!

 

Trail du Nivolet Revard 2014

Première expérience pour Francois sur un trail "montagne" avec un couple distance/déniv aussi important donc objectif avoué gestion pour finir.
Départ le samedi de la Bouverie (après le multirugby et le maintien in extremis d'Oyonnax parmi l'élite) direction Voglans pour récupérer les dossards.

On tombe sur Vivien de Trailoutdoor, on en profite pour discuter objectifs avec lui sachant qu'on ne joue pas vraiment dans la même cour; lui jouant un temps, nous plutôt l'arrivée dans les délais.

Petit resto gastronomique américain. Attention pas le bas de gamme du grand roux a la salopette jaune, le top d'outre Atlantique le Buffalo Grill. Bon petit repas tout a fait approprié veille de course avec les éléments de base, de la bière et des frites.

Trail du Nivolet Revard 2014

Retour a l'hotel, préparation des sacs avec le top du top de la boisson energetique

Trail du Nivolet Revard 2014

Et coucouche ..... les 2 dans le même plumard .... on est une équipe soudée quoi ....

Bonne nuit pour moi , moins pour Francois qui apparament a dormi dans une gare avec les trains qui passaient a 1 mètre de lui ...... il a du réver je ronfle jamais.....

Direction départ et premier constat le beau temps annoncé n'est pas a rendez vous , c'est bien bouché et un petit vent rafraichit l'atmosphère.

En attendant le départ on papote 5 min avec les coureurs de Trailoutdoor venus faire serre file, espérant ne pas rediscuter trop avec eux une fois le départ donné ce qui ne serait pas bon signe.

8h top départ (sans échauffement bien sur on a bien le temps...)

Ca part direct par une belle montée sur la route,

c'est un peu flou c'est la vitesse je pense .. ou la photographe qui boit !!!

c'est un peu flou c'est la vitesse je pense .. ou la photographe qui boit !!!

On voudrait bien basculer en mode marche mais tous ces cons autour de nous courent alors qu'on est vraiment en fond de peloton....

A partir du sommet c'est vraiment roulant sur 3-4 bornes, ca permet de bien monter les cannes en température. A partir de Méry , le choses sérieuses commencent, on est au pied de la montagne, on sort les batons et on se met réellement en mode montée, mais jusqu'au ravito au Kil 11, c'est une succession de montées/descentes sur un petit single en sous bois ... vraiment très agréable ...boueux et glissant .... tout ce que j'aime du coup les kilomètres défilent relativement bien. Oui relativement parce que pour notre niveau ca va assez vite. Passage au premier ravito, les Tissot senior sont la.

Trail du Nivolet Revard 2014

On s'était dit avant le départ , pas trop de perte de temps aux ravito mais la quand même .... je prends une poignée de Tuc et d'orange et je me remets en marche tranquille le temps de manger tout ca. Mais mon partenaire du jour a du se faire piquer par une guêpe, il se met devant et imprime le rythme, le temps de finir mon casse croûte j'ai pris 20m de retard que je vais mettre presque 15min à combler et les premiers coureurs du 27 qui nous doublent ne vont pas calmer ses ardeurs ... le saligot !!! Ca monte quand même pas mal parce qu'on reprend régulièrement quelques "coureurs" sur ce super petit single qui zig zag, la pente est raide mais sans plus. Dès que le rythme de Francois faiblie .. je repasse devant pour imprimer le rythme, c'est qui le patron quand même.....

Le passage au sommet du col de Pertuiset est un peu plus aérien avec un super point de vue sur le lac .... enfin surement, vu que la on est carrément dans le brouillard ...... Les 3 kilomètres qui suivent sont plus roulants avec des petits passages dans les prés ... le vent souffle fort .. je sens que quelque chose ne se passe pas bien pour François qui prend régulièrement quelques mètres de retard. Je tente néanmoins de lui remonter le moral en m'aplatissant (comme une merde on peut le dire) dans un flaque de boue.

Le paysage est suréaliste avec les arbres couverts de givre.. un rayon de soleil la dessus serait magnifique

Trail du Nivolet Revard 2014

On arrive a proximté du Revard, ca caille sévère,heureusement l'assistance est la on va pouvoir renfiler les vestes.

Trail du Nivolet Revard 2014Trail du Nivolet Revard 2014

Francois grimace et parle déjà d'arréter parce qu'il a vraiment mal au genou dès qu'il faut descendre. Je le pousse a ne pas monter au chaud dans le kangoo et a aller jusq'au ravito de la Féclaz 5-6 kilomètres plus loin.

On repart donc ... bon d'entrée le test pour les genoux commence par de belles portions descendantes dans les prés.... 2 virages en dessous un Kangoo vert est arrété au bord de la route capot ouvert ... Michel si tu peux éviter de faire le coup de la panne tout de suite, on voudrait pas devoir vous attendre au ravito....

De notre côté on arrive sur les piste de ski encore enneigées de la Féclaz ... Francois parle de plus de plus de bâcher ... que je devrais partir devant et gnagna gni et gnagna gna ..... mais bon on se l'est dit on part ensemble on fini ensemble .. donc je reste avec lui. Dans un sursaut d'orgueil et n'écoutant pas la douleur (putain quel héroisme) ... il se remet a trottiner jusqu'a la Féclaz..De mon côté je sais que les carottes sont cuites et que sa décision est irrévocable (comme dans Kho Lanta), je me tate a moi aussi monter au chaud dans le Kangoo (enfin si il sera la) ou a continuer jusqu'au bout.

Arrivé au ravito je lui propose de repartir tout doucement jusq'au prochain ravito .. mais non la douleur est trop forte et la descente depuis le revard n'a rien du arranger!!!

Bon que fais-je ? continue-je? En chie-je encore pendant 4heures?

En fait je prends assez vite la décision de repartir, je recharge le camel en poudre d'Escampette (PUB), un petit thé chaud (Aligato - dédicace) et c'est reparti.

Très vite ca remonte sèchement mais les cannes répondent toujours pas mal et jusqu'a la croix du Nivolet je ne vais faire que reprendre des coureurs. Comme disait la compagnie créole c'est bon pour le moral.

D'ailleurs intermède Carambar: "si vous mettez des CD dans votre jardin pour faire épouvantail, ne mettez pas de CD de la compagnie créole , parce que ca fait rire les oiseaux, ca fait chanter les abeilles."

oh la la qu'est ce qu'on rigole!! Lulu je sais qu'elle t'a plu.

Pasage a la Croix, on ne doit pas être loin du point culminant de la journée.Dommage on est toujours dans le brouillard et du coup on rate le point du vue sur le lac .... une bonne excuse pour revenir l'année prochaine...

Trail du Nivolet Revard 2014

j'en profite pour lire les quelques textos que j'ai recu depuis ce matin et envoyer la photo de la croix a François.

A partir de maintenant même si il doit rester 2 montées le parcours doit être plutôt descendant, donc a part les genoux toujours "sensibles" pas d'autres douleurs ni de crampes ( Vs le Ventoux ou elles sont apparues au 12e kil)

Donc allons y gaiement .....

Ca descend dans un sous bois, le chemins est parsemé de feuilles mortes qui masquent les pierres, ca glisse un peu ce qui fait que les moins téméraires ont du mal , de mon côté j'hésite pas trop et je descend sur un bon ryhtme. Alors la encore, théorie de la relativité d'Albert Einstein oblige, l'expression "bon rythme" est relative a celui qui la prononce. Donc bon ryhtme = 8-9 km/h. Ne vous enflammez pas a imaginer du 12-14 km/h ......

Mais bon ca courate, et ca ca n'a pas de prix. la fin de la descente avant d'arriver a la cascade de la Doriaz et un poil plus technique et glissante du coup je reste bien sagement derrière 2 coureuses qui papotent.

on etait tout la haut tout a l'heure.
on etait tout la haut tout a l'heure.

on etait tout la haut tout a l'heure.

Bon c'est bien marrant tout ca mais j'ai seulement 2000de positif au compteur y en manque.... Oh mais ne t'inquiète pas mon jeune ami , dès que tu auras traversé la passerelle tu vas être servi .....

Effectivement ca remonte .... merci bien ca me manquait. Pas loin de 400m en 2.5kil a se farcir.

Au départ sur un chemin assez large avec une pente pas trop importante mais ensuite on bascule sur une sorte de voie romaine pavée et la ca pique. Je reviens sur un binome qui monte sur un rythme qui me convient ( relativité, toujours elle) du coup je m'accroche a leurs bask jusqu'au sommet, qui est juste la ... ah ben non en fait ca monte encore... ben la alors ...non toujours pas.

Cette fois le soleil est levé et du coup ca nous tape sur la cafetière, La croix du Nivolet est cette fois bien visible d'en dessous, on a d'ailleurs l'impression qu'on va y remonter a ce rythme... Non c'est bon on bifurque a la descente.

Les 5 kilomètres suivant sont magnifiques... un petit single qui zig zag avec plus ou moins de pente dans un sous bois .... une tuerie ....Toujours les cannes et toujours pas trop d'appréhension du coup je rattrape et je double ( du jamais vu) quelques coureurs.

Arrivée a Pragondran: dernier ravito .... l'assistance est la , Francois aussi qui tire la patte (la patte=la jambe c'est pas le diminutif de Patricia). Ca me fait chier pour lui. C'est quand même un peu (beaucoup) a cause de lui qu'on est inscrit a cette course et il aura pas la chance de passer la ligne.

Trail du Nivolet Revard 2014
Trail du Nivolet Revard 2014

Du coup pour éviter de lui poser la question de comment il va ( ca me ferait chier qu'on me la pose dans sa situation) je raconte quelques conneries aux bénévoles du ravitaillement et je repars. Pressé de faire ces 10 ou 12 derniers kilomètres.(et de boire une binouze)

Trail du Nivolet Revard 2014
Trail du Nivolet Revard 2014
Trail du Nivolet Revard 2014

Ca repart sur un chemin large légérement montant sur 1.5kil et on rebascule pour le dernier morceau de choix en matière de descente. La descente du Malpassant ... petit single a flanc de "falaise" avec une ligne de vie sur le côté......Oh la la David mais qu'est ce que ca devait être impressionnant.

Mais non c'est une technique pour vous maintenir en haleine...

Ce chemin a flanc a au moins l'avantage de nous donner la vue sur le lac qu'on attend depuis ce matin

Trail du Nivolet Revard 2014

En fait, tout le reste de la descente jusqu'a Mery, est toujours le même type de single qu'on a déja eu, ca zig zag et ca descend en sous bois ...... le top. (ne le répétez pas on vous croira pas, mais je double encore)

Bon après Mery ca se gâte.

On est maintenant sur des grands chemins plats et larges. c'est monotone ....c'est chiant même. Du coup même si je suis en capacité de courir, ca me coupe l'envie et je me mets dans un rythme de marche rapide, et je laisse partir le petit groupe avec lequel j'etais sur le bas de la descente.

Dernier coup de cul pour repasser sous l'Autoroute, mais au lieu de nous faire passer exactement pas le même chemin que ce matin les organisateurs ont tracé une espèce de sentier le long du grillage de l'autoroute et une petite patate d'une centaine de metres qui flingue bien les cuisses.

Au sommet je reste sur la phase marche rapide (pas envie) j'en profite pour plier les bâtons, il doit rester 1.5 kil de descente .... allez mon Tissot faut y aller la.

Sans conviction je cours, on rentre dans Voglans, on entend le speaker, dernière ligne droite et c'est gagné

Trail du Nivolet Revard 2014

Passage de la ligne sans pouvoir partager l'émotion avec mon partenaire mais content d'avoir fini sans les traditionnelles crampes et en pouvant courir jusqu'au bout.

Par contre on va maintenant pouvoir partager de la bière, le saint graal du traileur. Enfin dans notre conception du trail.....

Trail du Nivolet Revard 2014

Maintenant y aura plus qu'a revenir déja parce que c'est vraiment un beau trail et parce que Francois doit prendre sa revanche......Donc les Tissteam (et les autres) notez la date dans vos agendas 2015......

Publié dans Compte rendus courses

Commenter cet article

Lulu 05/05/2014 20:37

Un compte rendu tout en humour... c'est que la course c'est bien passé!! Mon dav c'est refait la cerise..

Dav 06/05/2014 13:32

Oui ca s'est pas trop mal passé.. en tout cas note tout de suite la date dans le calendrier l'annee prochaine on fait un bus ...